le contrôleur peut détecter un ou plusieurs points
devant faire l’objet d’une contre-visite. Il s’agit en
fait d’une réparation obligatoire, dont la vérification
se fera dans une station de contrôle dans un délai 
maximum d’un mois après la 1ère visite appelée visite
initiale. Il y a 64 points soumis à contre-visite. 
Ce sont des points de sécurité. La plupart sont révélés
par l’examen effectué par le contrôleur. Cependant, 
l’éclairage et les pneumatiques sont des points soumis à
contre visite que vous pourrez examiner avant le contrôle.
Lors de la contre-visite, le ou les points en cause sont vérifiés.
Selon la nature de la contre-visite, la réglementation prévoit que 
toute la famille de points soit re-contrôlée au moment de la
contre-visite. Cela concerne par exemple, le freinage, 
la suspension et la pollution. contrôlée. A la fin de la contre-visite,
un procès verbal vous sera remis si la contre-visite est positive