Dans le cadre des visites de risques, la mission confiée à l’expert consiste à informé, son mandant, l’assureur, sur l’ensemble des risques que peut encourir son potentiel client, afin de lui permettre de prendre en charge ce risque ou de le récuser.

La vérification de risques intervient durant la validité du contrat d’assurance et consiste à contrôler l’état général du risque (tenue du risque),
à vérifier si le risque a subi des modifications par rapport à la visite initiale, prise en compte dans l’élaboration du contrat d’assurance (aggravations,
changements dans sa composition etc..) , formuler des recommandations pour une meilleure gestion du risque assuré.

 

Dans ce cadre, il s’agit à la fois de vérifier l’exactitude des déclarations et allégations de l’assuré et la véracité des faits,
de déterminer les causes et circonstances du sinistre ; connues ou présumées, de rechercher l’origine exacte des sinistres, d’estimer les dommages provoqués,
et d’identifier les cas de négligence, carences ou cas de fraudes ou fausses déclarations.

Cette mission consiste à procéder à l’évaluation du patrimoine du client d’un assureur. L’expert procédera, sur la base des documents graphiques (plans),
administratifs (titres de propriété) et autres factures d’acquisition des mobiliers et équipements de toutes natures, à l’évaluation patrimoine,
dans ses différents composants (immobilier, mobilier, équipements, engins et autres). L’expert, dans ce cadre, doit tenir compte des valeurs de remplacement ou de reconstitution.

 

Il s’agit, dans ce cadre, de mettre à jour les valeurs assurées. L’expert, pour la réalisation de cette mission, doit tenir compte d’un ensemble de paramètre.
Entre autres, nous citons, à titre d’illustration, le facteur vétusté, l’entretien, les opérations de rénovation réalisées (pour les équipements et engins) ainsi que l’ensemble des éléments constitutif des prix unitaires à appliqué.